Dans le Parc botanique et animalier : aménagement de la ferme des métiers et des dépendances du manoir

A: Le Guerno dans le Morbihan (56)

Commandé par: La Fondation de France et Brendan Laouenan (chargé de projet).

A la demande de: SA Branféré, Yves Philippot (Directeur technique)

Conçu par: Loïc Julienne et Benoît Morin,

Avec: RACINE (bois), T&E (fluides), HOECO (économie et OPC), SEBA (gros œuvre), ATE (VRD)

Construit par: LEMEE LTP (VRD), BOEFFARD (gros oeuvre), CENOMANE (Charpente et menuiseries bois), Bihannic (couverture), Paris (Menuiserie), Volutique (Cloisons et plafonds), DC ENERGIE (PB CVC et éléctricité), Chaumet peinture

Surface: 8 300 m²

Coût : 3.7 M €HT

 

La ferme des métiers de Branféré
La ferme des métiers de Branféré
La ferme des métiers de Branféré
La ferme des métiers de Branféré
La ferme des métiers de Branféré
La ferme des métiers de Branféré
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier
Chantier

Chantier

Maquette
Maquette
Maquette

Maquette

Poursuivant l'effort entrepris pour renouer avec l'espri établit par Paul et Hélène Jourde, de remettre en cohérence le parc botanique et zoologique de Branféré, c'est dans ce sens qu'ont été établis les projets de réfection des dépendances du manoir et de création d'un vaste espace dédié aux métiers de Branféré (soigner et nourrir les animaux, entretenir le paysage et les bâtiments, traiter les déchets).

L'ancien bar du Platane rebaptisé "maison Konrad Lorenz", accueille les chercheurs avec un salon de lecture et d'échanges en partie basse, des salles dédiées et des salles d'archives. La vielle longère devient un espace de restauration. L'étage est conservé en espace de bureau.

Un nouveau bâtiment, symétrique à la grange, est occupé par un espace scénographié dédié à l'histoire des Jourdes, à l'invention d'un nouveau type de parc botanique et zoologique, et aux évolutions contemporaines de penser les relations de l'homme avec son environnement, minéral, végétal et animal.

Les bâtiments sont prolongés par trois cours : la première sert au stockage des matériaux, la deuxième au traitement des déchets et la troisième aux métiers du parc (alimentation des animaux, clinique vétérinaire, élevage des petits, ateliers de réparation...)

Ce tout nouvel ensemble, à l'égal du nouvel accueil et des nouveaux restaurants, est une véritable vitrine du parc de Branféré. La forme des constructions en charpente bois reprends l'architecture des granges rurales et des petits ateliers artisanaux. Une chaufferie centrale au bois assure le confort de certains locaux chauffés de la ferme des métiers et des dépendances du manoir.

© Construire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :